RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gregor McLane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 2:09

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Gregor McLane

« Poufsouffle, c'est comme une grande famille ! »


۞ NOM : McLane
۞ PRÉNOM(S) : Gregor
۞ SURNOM : Greg
۞ AGE : 14 ans
۞ DATE DE NAISSANCE :7 janvier 1988
۞ ORIENTATION : hétérosexuel
۞ PURETE DU SANG : sang-mêlé
۞ NATIONALITÉ : Écossais
۞ STATUT SOCIAL : Célibataire
۞ METIER : élève
۞ GROUPE : Poufsouffle
۞ BAGUETTE : bois de pin, jonc de kelpy, 31.75 cm
۞ PATRONUS : labrador retriver
۞ EPOUVANTARD : L'homme qui a tué sa cousine.
۞ ANIMAL DE COMPAGNIE : Une chouette Harfang mâle nommé Thanatos
۞ SIGNE PARTICULIER : aucun

۞ AVATAR : Caleb Landy Jones
۞ DOUBLE COMPTE : OUI
۞ POSTE VACANT : NON

DOSSIER PSYCHOLOGIQUE
Gregor est le genre de personne qui considère qu'il vaut mieux se faire des amis que des ennemis. Il est d'ailleurs d'une fidélité des plus parfaites et un ami sincère. Il préférera toujours s'effacer au profit de ceux qui ont envie de se mettre en avant sauf dans un seul et unique domaine, la musique. Gregor est un musicien exceptionnel et il en est très fier. Guitare, piano, chant, c'est un artiste complet qui n'hésite pas a utiliser ses talents pour jouer de son charme.
Mais depuis cette année, ceux qui le connaissaient d'avant ont pu remarquer une attitude plus sombre de la part du jeune homme. Sans que personne ne sache trop pourquoi, il est devenu plus agressif et semble emprunt d'une mélancolie chronique. Il reste toujours en retrait mais ne se laisse plus marcher sur les pieds comme auparavant et exprime bien plus facilement les sentiments négatifs qu'il nourrit face à d'autres personnes mais a toujours autant de mal avec la gente féminine.
Il n'en donne pas l'air mais c'est une très grand fan de Kimi Low.

IL ETAIT UNE FOIS ...
Gregor est né dans une famille aisée, son père est un sorcier de sang-mêlé franco-écossais est l'héritier du groupe McLane, qui possède certaines des plus importantes distilleries de whisky de la région. Sa mère quant à elle est issue d'une famille de sang-pur d'origine irlando-américaine qui eut une place importante parmi les soutiens de l'Ordre du Phoenix durant la première guerre, faisant venir de nombreux sorciers pour soutenir le ministère. Mais très vite, les mangemorts comprirent l'importance de ces renforts et tentèrent par tous les moyens de les stopper. Héléa, alors dernière survivante de la famille fut forcée de fuir a l'aide d'agents du ministère. Elle promit néanmoins de continuer à soutenir l'effort de guerre depuis son exil. Mark McLane quant à lui continua le combat. Il se promirent de se revoir quand la situation le permettrait.
Une fois le Lord Noir détruit, Mark McLane n'avait plus rien, les anciennes installations avaient cessé de tourner et plusieurs de ses distilleries avaient été détruites en servant de bases discrètes de l'ordre. Il se décida à se rendre aux USA pour y refaire sa vie avec la femme qu'il aimait. Gregor y serait né et aurait été à Salem si seulement certains membres de l'ordre insistèrent auprès du ministère pour aider la famille à refaire tourner son activité. Mark hésita longtemps, il avait été profondément meurtri par cette guerre, « voir tomber ses amis les uns après les autres, ça vous change un homme... » répétait-il sans cesse mais Héléa n'avait plus envie de rester ici, elle avait vécu tellement longtemps au Royaume-Uni qu'elle les considérait comme sa patrie et elle persuada son mari de retourner vivre au manoir de la famille McLane en Écosse.
Les distilleries furent progressivement remises en place grâce à l'effort conjugué de multiples personnes, certaines se mirent même à tourner pour ne produire que la version sorcière de l'eau de vie, le firewiskey et au fur et à mesure, la compagnie McLane reprit ses lettres de noblesses, inondant autant le marché moldu que sorcier de sa boisson alcoolisée. Cela faisait maintenant sept ans qu'ils étaient rentrés et bientôt trois que les bénéfices ne faisaient qu'augmenter, le couple vivait confortablement et ils eurent envie d'agrandir la famille. Neuf mois plus tard, le 7 janvier 1988 naquit un petit homme qu'ils prénommèrent Gregor. Ils aimaient profondément leur fils et pendant deux années, ils s'en occupaient tant qu'ils le pouvaient mais les bénéfices de l'entreprise commençaient à chuter et Mark dut se focaliser sur son travail. Héléa s’occupait seule de son fils et n'avait plus guère de temps pour ses propres activités ils se procurèrent un elfe de maison qui répondait au nom de Makky et rapidement, la jeune mère céda à la facilité, confiant son fils au petit être gris qui se consignait à la tâche sans jamais rechigner. Elle eut tellement de temps libre qu'elle se prit à créer son propre commerce. Elle créa un système innovant de vente par correspondance, lançant des partenariats avec des fournisseurs britanniques pour faire transiter leur marchandise dans les quatre coins du globe. Cette formule eut un succès fulgurant et tout comme son mari se jeta a corps perdu dans son entreprise, délaissant de plus en plus son fils qui grandissait élevé par l’elfe de maison qui désespérait de plus en plus de voir que le petit Gregor ne faisait aucun signe magique. Très en retard, à l'âge de sept ans, il voulait absolument passer du temps avec ses parents, il le voulu tellement qu'il transplana juste sous le nez de son père dans la salle de réunion en plein bilan de l'entreprise. Mark fut fortement étonné de le voir apparaître devant lui et en tomba même de sa chaise. Quand il eut compris, il était à la fois très content et fort embarrassé. En effet, parmi ses collaborateurs, certains étaient des moldus et voir apparaître comme ça un enfant dans une salle close n'était pas quelque chose que l'on pouvait expliquer facilement. Il profita de les voir encore plus hébétés que lui pour leur lancer un sort d'amnésie sur ceux qui en avaient besoin et termina la réunion en leur présentant son grand fils qui reprendra l'entreprise plus tard. Il le ramena au manoir et en le regardant, il pleura, il se rendait compte à quel point il avait manqué des choses avec son fils et lui promit de se racheter. Mais le mal était fait, et Gregor, bien qu'il ne détestait pas ses parents pour autant n'arrivait pas à les aimer autant qu'il aurait du selon lui et ne parvenait pas à faire confiance à son père. Quand quelques heures plus tard sa mère rentrait à son tour, une explication fut de mise, au grand étonnement du jeune homme, ils décidèrent tous deux de ne pas partir travailler le lendemain et de passer la journée ensemble. Gregor ne s'était jamais autant amusé, il était réellement heureux de voir que peut-être il aurait plus de temps avec ses parents par la suite. Il finirent au restaurant, une de ces restaurants ultra-chics où il servent de la grande cuisine française. Gregor ne savait pas trop quoi prendre, les escargots ne lui donnaient guère envie, les cuisses de grenouille non plus et jeta finalement son dévolu sur le seul qui contenait un mot qui lui convenait, du poulet Gaston Gérard. Il n'avait jamais rien mangé d'aussi bon et il considéra que ce repas était une conclusion merveilleuse à cette journée qui l'était tout autant. Finalement, ses parents tinrent leurs promesses et Gregor apprenait enfin à les aimer mais le Seigneur des Ténèbres n'était pas aussi mort qu'il avait bien voulu le faire croire et seulement sept mois passèrent quand les rumeurs de son retour se faisaient entendre. Dans la gazette, le ministère démentait en bloc mais Mark et Héléa savaient que celui que l'on nommait le Survivant, Harry Potter disait la vérité et Albus Dumbledore les rappela pour reformer l'Ordre du phénix. Gregor était assez grand pour comprendre qu'il serait sûrement difficile à présent de passer autant de temps avec ses parents que durant les derniers mois mais il comprenait aussi que c'était pour une bonne cause. Plus le retour du mage noir se faisait pressant, plus les parents de Gregor s'inquiétaient pour lui. Ils ordonnèrent à Makky de l’emmener en sécurité chez Audrey Giraud, une cousine de son père à Paris en France afin de le protéger de la guerre. Gregor était réticent à aller la voir, il ne l'avait jamais vue autrement qu'en photo et n'avait pas envie d'aller en France non plus, surtout qu'il ne parlait pas la langue. En arrivant à Paris, tout lui semblait démesuré sauf les habitations, l'appartement dans lequel vivait sa cousine était à peine plus grand que sa propre chambre mais après quelques semaines, il s'y plut de plus en plus car ce qu'il ne savait pas, c'était qu'Audrey avait eu deux filles. La première, Marine, avait dix-sept ans et ne vivait plus ici depuis la fin de ses études à Beauxbâtons et la seconde, Léa, de huit ans son aînée était une cracmole et était suivait donc un cursus scolaire moldu. Gregor s'entendait bien avec elle, elle était un peu comme une grande sœur. Il jouaient souvent ensemble et même si elle n'avait aucun pouvoir magique, elle n'était pas dénuée de talent non plus, Gregor était fasciné de la voir jouer de la guitare, c'était comme de la magie de l'entendre. Il aimait tellement ça qu'elle lui proposa de lui apprendre et en quelques mois, il arrivait déjà à faire quelques accords basiques. Le soir, ils regardaient souvent cette petite boite avec des images qui bougent que les moldus appellent télé et il n'était pas rare que Gregor s'endorme dans les bras de sa cousine qui le portait alors jusque dans son lit. Il arrivait tout aussi fréquemment qu'il fasse des cauchemars voyant ses parents aux prises avec des mangemorts perdre leur duel et mourir et quand il se réveillait en sueur, Léa était là, au-dessus de lui prête à le prendre dans ses bras il finissait ainsi sa nuit dans son lit à ses côtés. Quand la guerre fut finie, il avait déjà dix ans, il savait jouer de la guitare à merveille et parlait pratiquement français mais il savait qu'il allait devoir partir et rentrer chez lui, laissant sa cousine qu'il aimait tant. Mais se parents semblaient ne pas être d'accord, sa mère voulait qu'il reste et qu'il aille faire ses études à Beauxbâtons et son père voulait qu'il rentre pour aller à Poudlard et ils lui demandaient ce qu'il préférait faire. Ce fut Léa qui l'incita à rentrer chez lui, elle lui disait que de toute manière, même à Beauxbâtons, il serait forcé de vivre dans l'école et ils n se verraient pas plus. Mais s'il allait à Poudlard, ce serait beaucoup mieux pour lui car il serait chez lui avec des gens qui parlent sa langue et il s'y sentirait plus à l'aise. Il pourrait dans tous les cas lui rendre visite autant qu'il voulait pendant ses vacances scolaires. Il se décida à partir, non sans prendre une dernière fois sa cousine dans ses bras et lui promettre de revenir. Elle lui offrit un cadeau que Gregor chérit encore et qu'il chérira toute sa vie, elle lui donna sa guitare, elle avait beaucoup vécu, cela se voyait mais elle était toujours dans un état irréprochable, ce cadeau avait pour Gregor plus de valeur que n'importe quoi d'autre et il savait qu'il devait aller à Poudlard comme elle le lui avait conseillé. Il l'embrassa une dernière fois et rentra donc avec ses parents en Écosse. Il passa le reste de l'année à gratter sur sa guitare et un jour, sans vraiment y penser, commença aussi à chanter une chanson moldue « Hôtel California » qu'il avait entendue chez sa cousine. Sa mère qui état juste à coté le rejoignit et l'observa un instant, quand il leva les yeux vers elle, il remarqua des larmes sur ses joues. Il la prit dans ses bras et lui demanda pourquoi elle était triste et elle lui répondit en souriant que ce n'était pas de la tristesse mais qu'elle avait été émue par sa voix et qui si il voulait bien lui chanter autre chose, elle serait la plus heureuse des mères. Il décida alors de chanter une chanson un peu plus gaie et prit même un chanteur français, une chanson qu'il avait particulièrement appréciée même si la première fois qu'il l'avait entendue, il n'avait pas compris les paroles. Sa cousine écoutait beaucoup Gerald de Palmas et ses rythmes particuliers plaisaient au jeune guitariste. Quand il eut fini, sa mère le prit dans ses bras et le couvrit de baisers, elle était très fière de son fils et l'encouragea à continuer dans cette voie, il fut même soutenu par son père quand celui-ci rentra. Bientôt, il reçut sa lettre de Poudlard  et après avoir réunit toutes les fournitures, ses parents lui offrirent l'animal de son choix. En se rendant dans le magasin, une chouette réussit à se détacher et vint se poser directement sur sa tête, Gregor s'arrêta net, un peu effrayé par l'oiseau et la vendeuse leva la tête vers lui.

« Si je puis me permettre, il est très rare qu'il vienne directement de lui même voir quelqu'un, c'est un vieil oiseau bourru, son ancien propriétaire est mort et il a eu du mal a s'en remettre. C'est un signe qu'il vous a déjà adopté je pense... N'est-ce pas Thanatos ? »

L'oiseau claqua du bec en signe d'approbation, ce qui décida Gregor à le prendre. Il redescendit sur son épaule pour se mettre à l'aise. Il parvenait étrangement à se maintenir comme il le fallait sans pour autant faire de mal à son perchoir. La vieille femme le regarda en souriant elle lui donna quelques conseils pour bien s'en occuper et une cage assez grande pour qu'il s'y sente bien.

Quelques jours plus tard, il faisait sa rentrée. Il était excité comme une puce et n'arrêtait pas de sauter partout. A la gare de King's Cross, il apprit à passer la barrière magique de la voie 9¾  et s'émerveilla du train à vapeur et de tous les sorciers en partance pour l'école. Le trajet se passa sans qu'il ne s'en rende compte, il s'était endormi tout le long du trajet. Il traversa en compagnie des autres première année le lac sur les barges et arriva plus tard dans la grande salle où se tenait la cérémonie de répartition. On lui posa le vieux chapeau qui parle sur la tête et celui-ci se mit à réfléchir...

« Hum... Tu es un artiste et un rêveur, cela ne fait aucun doute mais tu es aussi un grand travailleur... Je vais tout de même t'envoyer à... POUFSOUFFLE ! »

Il partit s'asseoir à la table et commença à sympathiser avec les autres élèves à coté de lui. L'année se passa merveilleusement bien, il s'entendait bien avec plein de monde et tous les autre poufsouffles étaient gentils avec lui. Quand les vacances d'été approchèrent, il ne pensait plus qu'a une chose aller voir sa cousine Léa à Paris et lui raconter tout ça, toutes ces merveilles qu'il avait vues et toutes ces aventures qu'il avait vécu.
Après avoir vécu encore d'autres merveilleux moments avec elle, la rentrée se faisait  proche à nouveau et les deux années qui suivirent apportèrent son lot de connaissance, de joies et de peines chacune son tour. Et cette année encore, il se rendit chez sa cousine qui cette fois habitait seule. Mais elle avait changé, elle traînait souvent avec des hommes que Gregor n'aimait pas et qui n'étaient pas du tout aimables avec elle ni même respectueux. Elle les tenait à l'écart tant qu'il était là mais ils revenaient à la charge régulièrement pour lui demander ce qu'ils appelaient des doses... A chaque fois qu'il lui demandait ce que cela signifiait, elle éludait la question. Un jour, il y en eut u qui semblait plus nervé que les autres, il tambourinait sur la porte et cirait très fort. Quand Léa refusa de lui parler, il sortit une de ces baguettes magiques que les moldus utilisent pour tuer. Gregor sortit sa baguette et tenta de stupéfixer l'homme, elle se tourna vers elle et lui ordonna de ranger sa baguette mais l'homme prit peur et tira, Léa tomba au sol, un trou rouge dans la poitrine. Gregor ne savait pas quoi faire, il était en train de paniquer, tout comme l'homme qui s'était enfui en courant. Il pleurait, plus qu'il n'avait jamais pleurer, il savait qu'elle était en train de mourir mais il ne voulait pas et il ne savait pas quoi faire... Elle lui sourit et leva la main pour lui caresser la joue.

« Je suis désolée... Je crois que je vais... Devoir te quitter pour de bon... Je... Je t'aime Gregor... Prends soin de toi et... Devient un grand musicien... »

Ce furent ses derniers mots. Gregor était effondré, il avait tellement de peine qu'il n'entendit pas le craquement que sa tante et sa seconde cousine avaient produit en transplanant, il ne sentit pas non plus qu'on l'emmenait plus loin... Il se réveilla dans son lit en Écosse, sa mère était endormie à son chevet. En se réveillant, elle le prit dans ses bras et lui expliqua la situation, apparemment, personne n'était au courant mais Léa vendait des choses illégales, des produits qui faisaient du mal au gens qui les prenait et c'est un de ses clients qui l'avait tuée. Elle lui demanda aussi s'il souhaitait retourner à l'école et il savait que plus que tout il en avait besoin, retrouver ses amis était ce qu'il y avait de plus important à présent et ils seraient sûrement les seuls à pouvoir lui remonter le moral... Eux et écouter Kimy Low, cette chanteuse qu'il venait de découvrir et dont il était fan...

۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Loïs
۞ AGE DU JOUEUR : Toujours un de moins que la fonda
۞ VOTRE AVIS SUR LE FORUM ? Qu'est-ce que le codage est moche magnifique *.*
۞ COMMENT L'AVEZ-VOUS TROUVÉ ?
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : autant que possible
۞ UNE REMARQUE ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 3:48

Oh un gamin ! *sort*

*entre* Et va te faire voir si mes codages te plaisent pas ! Surtout qu'ils sont pas de moi si tu regarde les crédits
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 8:39

danse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 8:57

Hey, j'ai bossé ma fiche rien que pour toi jusqu’à 2h du mat' quand même, un peu plus de reconnaissance ne ferait pas de mal. Puisque c'est ça je le jouerais pas avec toi langue
Nan, je rigole, je le jouerais que avec toi si c'était possible ange mais le pauvre, il va pas beaucoup évoluer sinon réflexion En plus, il est totalement dingue de Kimy Low Boulet

PS : je connais la sortie faut pas s'inquiéter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 10:31

Re-bienvenue je pense pompom
Revenir en haut Aller en bas
Queen of Gryffindor
Préfète-en-Chef
Batteuse des Gryffondor
avatar
Lana C. Adamson
ϟ Messages : 1200
ϟ Gallions : 687


MessageSujet: Re: Gregor McLane   Mer 3 Sep - 11:09

Félicitation à toi, je te valide à Poufsouffle !

Nous t'invitons à créer un journal de bord afin que les autres membres puissent suivre tes aventures, si tu veux, tu peux également créer des scénarios qui sont liés à ton personnage (5 maximum par personnage)

Au grand plaisir de Tyfenn Perv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t35-lana-c-adamson-il-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gregor McLane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gregor McLane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gregor McLane
» l'entretien d'opal [pv opal mclane]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» 01.01/24.C.Les funérailles d'Alicia Arkin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritier des Ténèbres :: Vous et les Autres :: Présentation et Validation :: Fiches archivées-