RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DENISE RICHARDS || Beatrix E. Cole ¤ Fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 534


MessageSujet: DENISE RICHARDS || Beatrix E. Cole ¤ Fils   Sam 6 Sep - 12:02

Beatrix E. Cole

«  Denise Richards  »


  

{LIBRE} {RÉSERVÉ} {PRIS}

۞ NOM : Cole
۞ PRÉNOM(S) : Béatrix Elyse
۞ SURNOM : Béa
۞ AGE : 44 ans
۞ ORIENTATION : Hetero
۞ PURETE DU SANG : Pur
۞ NATIONALITÉ : Américaine
۞ STATUT SOCIAL : Celibataire
۞ METIER : Medicomage
۞ CARACTERE : Douce – Sensible – Réservée - Calme

Histoire

Beatrix est née 23 ans après l'union arrangé entre Charles C. Cole et Désirée Houde Cole, dernière héritière d'une famille au sang pur américaine désormais éteinte, faute de descendant masculin.
Désirée du se battre régulièrement avec sa famille qui lui réclamait une descendance. Mais elle ne faiblit pas, se concentrant sur sa carrière avant de voir son désir de maternité exploser après sa 35 eme année. Il lui fallut 5 ans avant de pouvoir enfin donner le jour a la douce Béatrix.
Elle n’hérita pas du tempérament de feu de sa mère. Elle était douce, sensible et réservée.
Calme, la petite pouvait rester des heures assise a observer les alentours tandis que sa mère travaillait.
C'est lors d'une chaude journée dans le jardin que Beatrix démontra ses dons magiques pour la première fois, elle avait alors 6ans et commençait a écrire et lire seule. Plongée dans son livre des contes de Beedle le barde, elle buttait sur un mot qu'elle n'arrivait pas a prononcer. Elle releva la tête pour demander a sa mère quand elle vit le petit garçon de la voisine tomber de son vélo. Elle se redressa vivement, prête a s’élancer pour l'aider, voire le rattraper, quand elle vit un genre de coussin se former avec les feuilles mortes alentours pour réceptionner le petit, qui du coup éclata de rire.
Ses parents furent fier d'elle et la voisine lui donna son premier gallion afin de la remercier.
C'est ainsi qu'elle sut que plus tard, elle serait medicomage. Aider les gens étaient ce qui la caractérisait et la rendait heureuse. Elle était pleine de compassion et de don de soi.
Elle alla étudier a Salem obtint des résultats plus que suffisant a ses buses.
Sa dernière année a Salem fut celle qui vit sa famille déchirée par un profond désaccord. Savoir qu'elle en était la cause la rendit triste mais sa mère se battait pour qu'elle puisse faire carrière et avoir la liberté de connaître et aimer un homme avant de se lier a lui pour la vie.
Désirée s'opposa a l'union arrangé que son père et ses grand-parents avaient fomenté, dans le stupide but de garder leur sang pur.
Un soir de juillet, une nouvelle dispute éclata et Désirée menaça de le quitter en emmenant sa fille s'il persistait dans son idée de marier Béatrix a un vieil aristo aigri anglais. Charles sorti en claquant la porte et quelques minutes plus tard, alors que Béatrix rejoignait sa mère en prise avec ses grand-parents par cheminée, une explosion retentit dans l’arrière cours. Les deux femmes coururent dans le jardin, bientôt rejoint par Howl et Judith,  mais il était déjà trop tard. Charles, ainsi que son atelier, avait littéralement explosé... Béatrix fut renvoyer a l’intérieur, rejoint peu après par sa mère totalement anéantie.  

Béatrix passa ses ASPICs et alla se perfectionner en effectuant ses concentrations a l'institut Spring-Fall. Elle quitta l'institut et entra en internat a l’hôpital Sainte-Tituba a 20 ans.

C'est la qu'elle eut le coup de foudre pour un homme charismatique et diablement beau. C’était a la fin de son service, elle se dirigeait vers la zone de transplanage. Lui, il était assis sur le banc dans le jardin d'hiver qu'elle devait traverser, et avait les yeux fixés sur elle. Elle se figea en le voyant, le souffle coupé. Elle rougit en baissant les yeux avant de se mordre la lèvres, troublée. Le coup de foudre était partagé et avant même de connaître leur prénom, il l'avait rejointe et l'embrassaient passionnément. Il l’entraîna dans une chambre, elle compris plus tard qu'il s'agissait de la sienne, et lui fit l'amour avec dévotion et tendresse.
Béatrix se réveilla quelques heures plus tard, dans ses bras. Elle croisa son regard et éclata de rire quand il lui demanda son prénom, lui donnant le sien auparavant. Ils refirent l'amour, puis tout les soirs ou presque jusqu'au jour ou il lui annonça qu'il devait partir. Trois semaines plus tard. Il lui avait pourtant dit qu'il était en convalescence et qu'il ne resterait pas longtemps, elle n'avait pas compris, ou voulu comprendre. Elle avait cru stupidement que leur histoire serait suffisante a ce qu'il reste et qu'ils se marient. Mais elle ne fit pas de drame et profita des derniers instants avant son départ. Il ne lui promis rien pas plus qu'elle ne demanda. Elle espérait secrètement qu'il reviendrait quand le Lord noir serait vaincu. Elle écoutait chaque fois attentivement la radio et lisait les journaux en vérifiant si son nom était mentionné dans les victimes. Depuis qu'elle savait qui il était, elle avait commencé un album ou elle collectionnait chaque photos ou coupure de journaux le concernant.

Puis vint le moment ou elle remarqua les premiers symptômes d'une grossesse. Elle se confia a sa mère qui la rassura et l'aide a venir a bout de cet épreuve. La jeune femme refusa de prévenir le père, déclarant qu'elle ne voulait pas l’enchaîner a elle a cause de leur enfant. S'il devait revenir vers elle, ce devrait être par amour et non par obligation. Sa mère fut fière d'elle et quand les parents de son père la harcelèrent pour connaître l'identité du père et le forcer a prendre ses responsabilités, Désirée fit rempart. Elle dut subir les foudres de leurs ires avant d'elle même exploser dans une colère phénoménale et les envoyant promener définitivement. Ils n’étaient plus les bienvenue dans leur domaine.

Beatrix n'eut aucune peine les concernant, ses grands-parents paternel n’étaient pas un exemple d'amour et de compassion. Elle se concentra sur son travail et le petit homme qui grandissait en son sein.
Elle donna naissance a Lazar dans la maison familiale, auprès de sa mère. Son cœur explosa d'amour pour son fils. Elle lui donna son prénom masculin préféré et en deuxième, celui de son père. Elle resta vivre auprès de sa mère, avant que cette dernière ne la quitte lorsque Lazar souffla sa sixième bougie. Ezekiel n’était jamais revenu vers elle... Et apres 6 ans, elle doutait qu'il ne le fasse.
La vie fut un peu plus compliqué mais elle fit face, jonglant entre son travail et son fils, attendant le moment ou la vie serait moins dure. Son fils était un vivet doré. Courant et sautant partout, parlant a tout bout de champ, il n’arrêtait que quand elle l'attrapait pour aller dormir. C'est la que Béatrix pouvait souffler ainsi que profiter de la douceur et de l'affection de son enfant avant de laisser se reposer.
Cette année la, ils rencontrèrent la famille Cyr et la petite Caroline, qui devint l'autre moitié de son fils. L'on ne voyait pas l'un sans l'autre, ou l'un couvrant l'autre pendant l'une de leur sempiternelle bêtises. Les années passèrent et les amoureux intégrèrent Salem. Car oui, ils avaient bien vu que leur relation avait évolué...
Beatrix put enfin souffler et vivre plus doucement. Elle avait perdu l'espoir de revoir Ezekiel un jour mais quand bien même, elle préférait rester seule. Personne n'avait jamais rallumé cette flamme qui s’était éteinte au départ du seul homme qu'elle aimerait jamais. Elle entretenait les braises depuis tant d'années avec cet espoir stupide qu'il vienne les raviver.

Puis arriva le second bouleversement de sa vie.
Lazar avait 15 ans et avait encore fait le mur pour rejoindre Caroline. Sauf qu'il n'avait pas respecter les règles de sécurités tacites qu'ils avaient. Elle fermait les yeux sur ses sorties nocturnes estivales, s'il lui promettait de ne jamais sortir les nuits de pleine lune, ce qui était le cas ce soir là.
Lorsqu'elle avait remarqué le lit vide, elle s’était rendu chez Sacha et Jezekiel, espérant qu'il serait la. En vain. La chambre de Caroline était également vide. Ils appelèrent Sam. Ce dernier par réflexe, demanda le renfort de la police magique et retrouva Beatrix, son fils et sa belle fille pour partirent a leurs recherches. Ils connaissaient tellement d'endroits possible...
C'est en voyant des étincelles dans le ciel qu'ils comprirent que quelque chose était arrivé. Et les cris déchirants des enfants firent courir des frissons d'angoisse le long de son dos. Ils coururent pour les rejoindre et trouvèrent Lazar totalement hébété, tenant le corps de Caroline dans ses bras. Il se balançait d'avant en arrière, en état de choc et pleurant comme un enfant. Jezekiel hurla de douleur en s'effondrant tandis que son mari la supportait. Beatrix, seule, tomba a genoux, tremblante. Elle demandant aux officiers de la Police magique déjà sur place si elle pouvait faire quelque chose, au moins voir si son fils allait bien mais on les tint a l’écart. La suite se passa dans une sorte de brouillard confus. Le corps de Caroline fut évacué pendant que Lazar était ausculté puis envoyé a Sainte-Tituba. On la pria d'aller dormir, qu'on l’appellerait le lendemain, tandis que les parents de Caroline furent mis sous sort tranquillisant et raccompagné chez eux.

Cette nuit là fut celle où elle vit Lazar pour la dernière fois.
Elle n’était pourtant pas rentré chez elle pour dormir. Comment aurait-elle pu quand son fils unique était à l’hôpital, qu'il souffrait et qu'elle n'avait pas pu l'ausculter ou le rassurer ? Elle avait foncé à Sainte-Tituba pour le voir, mais l’accès lui fut refusé. Elle finit la nuit dans la salle d'attente, attendant de pouvoir voir son enfant.
A la place, elle vit le procureur du Magenmagot Americain qui lui remis une convocation pour une audience concernant son irresponsabilité et la garde de son fils. Elle n'avait que quelques heures pour se préparer, le ciel venait de lui tomber sur la tête.
Beatrix essaya de se défendre mais échoua. Elle s'effondra lorsqu'elle apprit que son fils avait été mordu et était désormais un loup-garou. La mère se battit bec et ongle pour le garder, mais lorsqu'il fut mentionner qu'il était la cause du décès de Caroline Cyr, s'en fut trop et elle s'effondra en larme. Elle perdit son autorité parentale et il lui fut interdit de le contacter. Lazar fut placé sous la tutelle de la couronne.

Après cela, Béatrix entra dans une période de dépression. Seule, la famille de Caroline ayant déménager, elle fait le deuil de son fils...

(Suite libre, lire les fiches d'Ezekiel, de Camille et de Lazar pour plus d'information)

Famille Cole :
* Howl C. Cole, 95 ans - Guérisseur
* Judith Bishop Cole, 90 ans – Fabricante de baguette.
* Charles C. Cole – Décédé 57 ans – Guérisseur
* Désirée Houde Cole – Décédée 66 ans – Guérisseuse
* Béatrix Cole, 44 ans – Medicomage
* Lazar Cole, 24 ans – Professeur de sortilèges à Poudlard.

LIENS

Lazar Cole – Fils
Ezekiel Mantion - Ex-amant


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 534


MessageSujet: Re: DENISE RICHARDS || Beatrix E. Cole ¤ Fils   Sam 6 Sep - 12:41

© Arrogant Mischief sur Never Utopia

   
L'AVATAR Négociable, doit impérativement avoir des yeux clair pour la cohérence avec son fils.
N’empêche que Denise est une superbe femme bave

NOM/PRÉNOM Non-Négociable. Famille sang-pur.

HISTOIRE Non-négociable. On peut discuter de certain détails si besoin, et réécrire des petits passages si vous le souhaitez.
Apres vous avez le champ libre concernant la vie de Béatrix depuis qu'elle a perdu la garde de son fils. A vous de jouer.

AUTRES Je reste à votre entière disposition pour toute questions/infos supplémentaire.  pompom  

   


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
 

DENISE RICHARDS || Beatrix E. Cole ¤ Fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfants : l'école Anglaise de Beatrix Potter à Jill Barklem
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Le fils de Michel François a été assasiné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritier des Ténèbres :: Vous et les Autres :: Postes Vacants & Scenarios :: Scenarii des Membres :: Scenarii en construction-