RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un réveil difficile... [Lazar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Un réveil difficile... [Lazar]   Dim 8 Mar - 17:02

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Les rayons du soleil caressent paresseusement ma joue et je souris. Je me sens incroyablement détendue et je sens son corps encore endormit tout contre le mien. Je garde les yeux fermés et profite du moment le plus possible, respirant l'odeur de l'herbe, les senteurs de la forêt et du lac qui nous entourent, écoutant le chant des oiseaux qui, ravis qu'il y ait enfin un peu de soleil, s'égosillent afin de lui faire honneur. Je crois que je pourrais rester là toute ma vie. Tendrement, et avec beaucoup de délicatesse pour ne pas provoquer un réveil trop brutal, je glisse une main autour de son ventre afin de me serrer davantage contre son dos. Ma main libre  se faufile au milieu de ses longs cheveux et les repousse tendrement afin que ma bouche puisse se frayer un chemin jusqu'à la peau douce et presque sucrée de son cou... j'y dépose un petit baiser et me love contre son épaule... avant de sursauter brutalement. Comment ça "ses longs cheveux" ? Et pourquoi son ventre est-il si... féminin ? J'ouvre les yeux et retient un hurlement... Lexy ? Qu'est ce que c'est que ce délire ? Que fait cette ignoble garce dans mon lit ? Où est Lazar ?

Et puis les dernières vingt-quatre heures me reviennent en mémoire. Je m'extirpe du lit de fortune tant bien que mal, faisant tout pour ne pas la réveiller, j'ai vraiment pas envie d'avoir une discussion avec elle... vraiment vraiment pas, puis je m'habille en quatrième vitesse, enfilant ma jupe, mon soutient-gorge et mon chemisier puisque c'est tout ce qu'il y a ici. J'ai dû laisser le reste dans la salle de bain des préfets... meeeeerde... En plus y'a du vent !

Je laisse Lexy en plan dans son nid de coussins et me met à courir, pieds nus et en tenant ma jupe pour qu'elle n'expose pas mon manque de sous-vêtements à la vue de tous. Lazar... je dois voir Lazar ! Je me sens affreusement mal... J'ignore ce qu'il s'est passé, pourquoi ai-je couché avec quelqu'un d'autre ? Surtout que j'étais vraiment folle d'elle, ça je m'en souviens très bien... et dire que mon tatouage a essayé de me prévenir toute la journée, comment j'ai pu être aussi bête ? Comment j'ai pu la laisser me berner comme ça ? Je l'ai trompé ! Ça fait des années que je me bats pour que l'homme que j'aime fasse enfin attention à moi, et non seulement je lui pose un lapin le jour de la Saint-Valentin, mais en plus c'est pour aller me rouler dans les bulles et dans l'herbe avec une connasse de Gryffondor que je peux pas voir en peinture sans avoir la nausée ? MAIS C'EST QUOI MON PROBLÈME ?

Je ne prends même pas le temps de me changer ou quoi, je dois le voir... maintenant... je dois lui expliquer. Lui expliquer quoi je n'en sais rien mais il est hors de question que je lui cache ce qu'il vient de se passer. Et puis lui il saura peut-être pourquoi j'ai fais ça... il va me tuer. Pire encore... il va me quitter, furieux. Je stoppe net devant la porte de sa classe... est ce qu'il va vraiment me quitter ? Je comprendrais, mais je ne suis pas sûre de le supporter... Non... en fait j'en suis sure : je ne le supporterais pas. J'hésite un long moment, mais je finis par entrer, je marche directement vers le tableau, caresse rapidement la jolie louve qui doit sentir qu'il y a un soucis parce qu'elle m'ouvre tout de suite... et j'entre. Je sursaute furieusement en entendant une jolie musique bien romantique se déclencher dés que je pose un pied dans l'appartement... Y'é des pétales de roses partout, des bougies, j'aperçois une bouteille de champagne, des fraises, un bol qui a l'air d'être plein de chocolat... je suis un monstre. Cet homme est plus que parfait, et moi je mérite la mort... les larmes me montent aux yeux et se mettent à couler silencieusement sur mes joues.

J'entends le bruit de l'eau, il est sous la douche. J'hésite, je triture mes cheveux, je me mordille la lèvre, je me gratte la main, je trépigne bêtement... je sais pas quoi faire... finalement j'y vais. Il est sous l'eau, la laissant couler sur son corps absolument magnifique, bien que tout égratigné, est ce qu'il s'est battu ? Son front est appuyé contre le mur et il a l'air d'être complètement absorbé par ses pensées.

- L... Lazar ?


Pas de réponse. J'essaye plus fort.

- Lazar ? Tu m'entends ?


Toujours rien... est ce qu'il m'ignore volontairement ? Mon coeur se serre.

- Lazar je... je suis désolée, je n'ai pas la moindre idée de ce qui m'a prit c'était... euh... Lazar ?


Ah mais il n'a vraiment pas l'air de m'entendre en fait. J'hésite encore un moment puis je m'approche et passe ma main sous l'eau pour aller la poser très timidement sur son avant bras...




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Dim 8 Mar - 21:06

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... You're the light inside my eyes
Give me a reason to keep trying
Give me more than I could dream
And You bring me to my knees
You bring me to my knees ...
♪♬


J'ai foncé, traversant le parc du château et ignorant les coup d’œil intrigués ou surpris, les regards gênés et les différents murmures ou cris des personnes ayant croisé mon chemin. J'ai monté les escaliers jusque mon étage, refusant d'écouter les rumeurs provenant des tableaux. J'ai déjà bien assez à gérer pour m'occuper des autres. La porte de ma salle de classe a claqué et je me suis précipité sur Hati afin d’accéder à ma chambre. Vite. L'espoir était toujours là...
Mais il a vite disparu, comme une bulle de savon, elle n'était pas là. De fait, elle n'était même pas venue...  J'ai porté la main à mon bras endoloris et, ignorant Fenrir et Skoll, laissant la pièce en l'état, je me suis dirigé vers la salle de bain.
Avec des gestes automatique, je me suis déshabillé et suis entré dans la douche...

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là, immobile, l'eau ruisselant sur ma peau, où les traces de mes ébats de la veille s'affichent sans tabou. Traces de morsure, griffures, suçons... Elle ne m'a pas loupé. Je me sent tellement sale... Je me tourne, dos à la porte et pose mon bras valide contre le mur pour venir y poser le front. L'eau chaude me frappe la nuque et dans le silence de la salle de bain, je ferme les yeux et laisse les larmes couler sans m'en rendre compte. J'essaye de ne pas penser mais ce n'est pas aussi facile.
Je les ai trahie, toute les deux. Flora... Penser à elle me fait mal. J'ai peur.  Encore.
Je sais que ce qui est arrivé durant les dernières 24 heures n'est pas notre faute, je suis sur que c'est un philtre d'amour dans le chocolat qui est la cause de ce chaos mais je n'ai aucune preuve. Et cela n’enlève rien au fait que j'ai couché avec Lucie. Je l'aime, mais pas de la même manière que Flora. Elle est comme une sœur pour moi. Je suis censé l'aider, la protéger et la guider. Satané philtre !!! Comment ai-je pu ne pas le sentir ? Mon tatouage l'a su lui mais je l'ai ignoré...
Je frappe un grand coup dans le mur avant de grimacer de douleur. Mauvais bras, et je vient d'en rajouter une couche en me fracassant les phalanges...
Il faut que j’arrête de penser, alors je fait le vide. Je prend une profonde inspiration, je bloque et vide mon esprit avant d'expirer. Je me concentre sur l'eau, la mer, le bruit des vagues, de la pluie et finalement je m’arrête sur le silence quasi surnaturel qui précède l'orage.
Je m'imagine dehors, respirant à plein poumons l'air frais, pendant que la pluie camoufle les larmes sur mon visage...

- L... Lazar ?

Le bruit de la douche occulte tout, je ne suis plus là, perdu dans le néant de mes pensées torturées.

Lazar ? Tu m'entends ?

Je frisonne, les brûlures de mon bras sont moins intenses, l'eau doit calmer les brûlures...

Lazar je... je suis désolée, je n'ai pas la moindre idée de ce qui m'a prit c'était... euh... Lazar ?    

Un sanglot franchit la barrière de mes lèvres serrées quand une main se pose sur mon avant-bras, je me dégage d'un geste en me retournant vivement, grimaçant de douleur.
Là, c'est comme si le temps s’arrête.. Flora, échevelée, se tient devant moi. Le visage ravagé par les larmes, le regard incertain. Le mien par contre, descend lentement. De la tête au pieds, je note les détails. Les brins d'herbes dans les cheveux, les yeux mouillés, les lèvres gonflées, le chemisier boutonné à la va-vite, l'absence de soutien-gorge, la jupe de travers, les pieds nus...
Et mon estomac se tortille, je sens qu'elle a été victime du philtre aussi. Je sais que ce n'est pas de sa faute, mais ça n’empêche pas cette impression d’être trahi et que tout s'écroule autour de moi... Et je m'en veut car quoi qu'elle ai fait, cela ne peut pas être pire que ce que je me reproche n'est ce pas ?
« Flo... » Je murmure avant que ma voix ne se brise, que mes lèvres ne commence à trembler et que je finisse par tomber à genoux devant elle, l'agrippant pour pleurer dans son giron tandis que l'eau continue de tomber sur nous, étant donné que je l'ai attiré dessous...  


LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Lun 9 Mar - 0:11

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Je ne comprends pas ce qui est en train de se passer. Qu'il se mette à pleurer, d'accord, cette expression de douleur son son visage, d'accord aussi, ça je comprends... ça se voit comme un nez au milieu d'un visage que j'ai déconné... mais quand il tombe à genoux en m'agrippant et en fourrant son visage contre mon ventre en m'attirant à demi sous l'eau de la douche... là non. Comment peut-il avoir envie de me toucher ? Et surtout... pourquoi ? Je l'ai trahi, il l'a compris en un instant... alors pourquoi ?

Plus par réflexe que par autre chose, parce que je suis trop surprise pour réaliser, je le serre contre moi. Mes jambes ne me soutiennent plus et se mettent à trembler... au bout de quelques instants je me laisse glisser à genoux devant lui sans cesser de le tenir entre mes bras. Il souffre... il pleure... je lui ai fais tellement mal... Moi aussi je pleure, je sanglote aussi fort que lui, incapable de m'arrêter. J'ouvre la bouche pour lui dire que je suis désolée mais seuls mes pleurs s'entendent... alors je la referme. Je le serre plus fort contre moi mais je ne sais plus si c'est pour lui ou pour moi. Je baisse la tête pour la poser contre son épaule, m'agrippant à lui comme il s'agrippe à moi... Et là, une marque attire mon regard. Un suçon... un a un suçon dans le cou.. deux... un autre sur l'épaule... les griffures que j'ai vues ne sont pas dues à un combat, où alors un tout autre genre de combat, le genre que j'aurais vraiment voulu avoir avec lui hier soir… sauf qu'il l'a eu avec une autre… Mes mâchoires et mes doigts se crispent, ça fait mal. Pourquoi a-t-il fait ça ? Et moi ? Pourquoi je l'ai fais aussi ? Je ne comprends rien… la seule chose que je sais c'est que ça fait mal, aussi bien pour lui que pour moi, aussi bien à cause de Lexy qu'à cause de… je ne sais pas qui… mais que je n'ai pas le droit de le lui reprocher… et même si je l'avais, je ne le ferais pas.

Au bout d'un très long moment je me recule légèrement et prend son visage entre mes mains pour le forcer à me regarder dans les yeux. J'ai tellement peur qu'il me déteste que je tremble.

- Je… j'suis tellement désolée Lazar ! Je sais pas pourquoi… ni comment… c'était…


Je n'arrive même pas à l'expliquer, je pleure trop et c'est trop confus dans ma tête. Je n'ai pas la moindre idée de ce qui s'est passé et je suis beaucoup trop troublée pour réfléchir convenablement. Je pense que si je prenais le temps d'y penser je comprendrais, au moins en partie en tout cas… je suis loin d'être conne quand même… mais là, j'en suis incapable.

- Et puis… et puis toi aussi ? Pourquoi ? Et qui ? Et puis qu'est ce qu'il se passe ?


Mes pleurs redoublent et mes mains serrent plus fort ses joues sans même que je ne m'en rende compte.

- Qu'est ce qui m'arrive ? Qu'est ce qu'il se passe ? Et pourquoi ?


Tout mon corps est secoué de tremblements. Je pense que si Lazar n'avait pas été chez lui j'aurais complètement pété un câble. J'ai mal, j'ai peur, je ne comprends rien...




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Lun 9 Mar - 2:19

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... There is a ghost
Deep in my throat
Shoving it down
Speak and you choke
Somewhere between
Dirty and clean
The truth and the lie
With dirt in my eyes
Ohh dirt in my eyes…
♪♬


Depuis ce fameux jour d’août de ma quinzième année, je me suis toujours demandé ce que j'avais bien pu faire pour que mon monde s'écroule. La perte de Caroline, ma contamination puis tout ce qui a suivit depuis. Mais je me suis accroché et j'ai continué d'avancé, tant bien que mal souvent. Petit à petit, je me suis reconstruit. Pas tout à fait correctement, je me suis protégé également car la douleur d'avoir perdu ma vie d'avant était trop profonde et j'avais trop peur de devoir la subir à nouveau. Je me suis blindé, caché sous une carapace comme une tortue.
Et puis Flora m'est tombé dessus et a fissuré ma muraille, pour finir par la faire tomber et m'ouvrir à nouveau, ressentir. Et je l'aime, c'est un sentiment encore plus fort que ce que j'ai pu ressentir pour Caroline. Je ne pense pas que je pourrait vivre sans Flora, je préférerait mourir. Suis-je trop empathique ?
Depuis lors, ma vie part en vrille à nouveau...  Tout s'effondre à mon contact. Elle a faillit mourir déjà... Suis-je devenu toxique ? Ou est-ce un genre de punition 'divine' ?
Je veux dire, qu'est ce que j'ai bien pu faire pour mériter toute ces merdes dans ma vie ? Avant mes 15 ans, j'ai toujours été fidèle et loyal, respectueux envers ma mère et les anciens. Par la suite, j'ai toujours été honnête, ces femmes avec qui j'ai couché étaient toute consentante et savaient que cela n'irait pas plus loin. Ces hommes ou femmes que j'ai du tué, ils l'avaient mérité. Je veux dire, je ne suis pas un saint soit, mais je ne suis pas un pécheur non plus. Je sert mon pays, ma guilde et mes convictions avec honneur. Je n'ai pas peur de mourir pour une bonne cause. Mais pourquoi doit-je subir toute ces épreuves ? Suis-je voué à quelques choses de tellement de spécial que je doit payer avant de pouvoir l'atteindre ? Ou est-ce tout simplement le prix de mon amour pour Flora, qui est tellement profond que je ne suis pas digne d'y prétendre sans damage ?

Je ne sais pas, je ne sais plus. Pour le moment je ne suis que douleur.
Physique ou psychique. Trahir ou être trahis ? J'ignore ce qui est le plus difficile tant je suis submergé. Par contre je suis sur que je fait souffrir les deux, Flora et Lucie. Souffrance, trahison.  
J'ai été tellement dur avec le louveteau...
Et si en fait je ne méritait pas d’être heureux ? Car après tout, ma vie allait très bien avant que mes émotions ne reviennent. Devrait-je vraiment entraîner Flora dans mon sillage ? Ne serait-il pas plus juste de la libérer de ma malédiction ? Le tatouage me brûle vivement et je réalise où je suis.

Elle me serre contre elle. On est cramponné l'un à l'autre. Puis je la sent se crisper et je sais pourquoi. Elle sait, elle a vu. Les marques que Lucie a laissé sur mon corps sont terriblement significative...
Peu à peu que les minutes s'égrènent, les sanglots s'amenuisent, les larmes ne se tarissent pas cependant. Ma respiration se fait plus tranquille. Je sais qu'on va devoir s'expliquer et je sais combien cela va nous faire du mal.
Elle pose ses mains sur mes joues et me force à la regarder dans les yeux, ce que je lui refuse jusqu'à ce que je remarque combien elle tremble. Mes mâchoires se crispent et nos regards s'aimantent, brillant de larmes. Je déglutit. Je ne veux pas l'entendre en fait, je l'ai su de suite. Je l'ai vu, l'ai sentit sur elle. Et j'ai remercié ma magie de ne pas sentir l'odeur de Smith sur elle...

- Je… j'suis tellement désolée Lazar ! Je sais pas pourquoi… ni comment… c'était…  

Mes yeux essaye de regarder ailleurs, mes mains remontent pour se poser sur les siennes.

Et puis… et puis toi aussi ? Pourquoi ? Et qui ? Et puis qu'est ce qu'il se passe ?  

Je n'arrive pas à assumer son regard, je ferme les yeux. Je secoue la tete doucement, ne bronchant pas quand ses mains me font mal. Je le mérite de toute façon...

Qu'est ce qui m'arrive ? Qu'est ce qu'il se passe ? Et pourquoi ?  

J''ai la bouche sèche mais je ne peut pas la laisser dans l'ignorance. Je lui doit la vérité... Je prend sur moi. Inspire et expire profondément pour retrouver mon calme et mon self-control.
Elle tremble de partout et, après avoir détacher ses mains crispé sur mes joues, mes mains l'entourent et l'attire contre moi. Je nous berce doucement d'avant en arrière. Je me souvient que ma mère avait l'habitude de me calmer de cette façon... C'est un souvenir agréable et douloureux à la fois.
« Je suis tellement désolé...  » Je murmure tout cela lentement, tout en lui retirant les vêtements trempés.
« Ce n'est pas de ta faute, ni de la mienne. » Je la lave ensuite, sans me presser. « Je pense que tout le chocolat a été contaminé par un philtre d'amour... » Ses cheveux, «Je ne sais pas qui, ni pourquoi. Pas plus si on le saura un jour.... Je sais juste que tout cela aura des conséquences, et a déjà une signification effrayante...... » son corps, « Poudlard n'est pas aussi sur que l'on pense.... » son visage.
Je ne l'embrasse pas, je ne pense pas en avoir le droit. Elle semble totalement sous le choc, ravagée...
Je voit le même genre de marque sur sa peau mais je ne dit rien, ce n'est pas de sa faute. Je ne veut même pas réfléchir à l'odeur connue que j'ai reniflé, je ne veux pas savoir qui. Je veux juste la calmer, la rassurer, avant de devoir retourner m'enfermer pour une semaine dans cette fichue cabane, avec Lucie. Merlin... Et son bras, en aussi piteux état que le mien...
Puis je me lave rapidement avant d'éteindre l'eau et nous envelopper dans une serviette. Nous n'avons pas bougé, toujours sur le sol...
« Flora... » je l’appelle doucement. Mon ventre est totalement crispé. J'ai peur. Pour elle, pour nous. Je l'aime tellement. Je lui tiens la main et la presse.


LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Lun 9 Mar - 23:10

@Flora M. Carrow a écrit:
© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Lazar me raconte ce qu'il a compris, m'explique pour les chocolats et rajoute que Poudlard n'est plus un endroit sûr. Personnellement la seule chose que je retiens vraiment c'est le coup des chocolats ensorcelés. Je n'en ai mangé qu'un... et encore c'était pour qu'on arrête de me faire chier en insistant... à la base je voulais justement ne pas en avaler un seul pour en manger avec Lazar le soir, tranquillement, et comme il a insisté toute la journée... il savait. Je vais lui arracher les yeux, les faire griller avec de la mandragore et des pousses de céleri puis les lui faire avaler avec du piment extra-fort et un énorme coup de pied au cul.

- Je vais tuer Edward. Je vais arracher tous ses ongles et les lui enfoncer dans les oreilles jusqu'à ce que ça coupe quelque chose de vital...


Il n'aurait pas été capable de faire un truc à si grosse échelle, il a dû avoir la même idée que celui, celle ou ceux qui ont contaminé Lazar, Lexy et les autres et s'en servir juste pour moi. P'tit con...

- Même si c'est pas lui l'initiateur de cette stupide farce, il l'a fait pour moi, ça j'en suis certaine... je pense avoir eu un début de vengeance parce que je l'ai obligé à en avaler un et que je l'ai croisé en train d'embrasser... euh... le très vieux prof qui tient à peine debout, je me souviens plus de son nom...


Ça réussi même à m'arracher un petit sourire cruel, mais ça passe assez vite. Lazar a prit la peine de s'occuper de moi pendant qu'il me racontait tout ça et, étrangement, je me sens un peu apaisée. Je suis là, blottie contre lui pendant que nous sommes enroulés dans une grande serviette... c'est là que je devrais passer mon temps en fait, entre ses bras... il n'y a aucun endroit où je me sente mieux qu'ici.

Quand il m’appelle doucement et presse ma main, je relève les yeux vers lui et je vois dans son regard une sorte de résonance de mon propre mal-être. Il doit se sentir trahi et culpabiliser en même temps, comme moi... il doit avoir peur qu'on puisse s'amuser aussi facilement avec nous, comme moi... je me mords la lèvre en essayant de réfléchir, mais je n'ai pas le moindre soupçon de début de piste... et puis l'expression de Lazar est beaucoup trop dure à encaisser, je déteste le voir souffrir, ça me fait encore plus de mal que le reste. Je lève ma main libre et lui caresse la joue timidement. J'hésite parce que l'image de mon réveil aux côtés de Lexy est quand même encore comme imprimée au fer rouge dans mon esprit et que j'ai un peu l'impression de ne pas avoir le droit de le câliner après ça... mais tant pis, le droit je le prends. Je suis sans doutes la seule à pouvoir le réconforter.

Je reste un long moment comme ça, silencieuse, me contentant de rester contre lui, de caresser sa joue tout en repoussant les petites mèches humides qui se plaquent contre son front et de lui adresser l'un de mes regards les plus tendres. J'aurais du mal à me pardonner ce que j'ai fais, même si ça n'était pas ma faute... mais comment pourrais-je lui en vouloir à lui ? Il n'a pas fais exprès et s'en veut tellement, ça se voit aussi bien qu'un nez planté au milieu d'un visage... Mon Lazar, mon loup si puissant et si sensible parfois...

Je me penche lentement vers lui et dépose un baiser tout doux sur ses lèvres, puis un second. Mes yeux se posent ensuite sur les griffures, les morsures et les suçons qui "ornent" sa peau... je fais glisser mes lèvres jusqu'à son cou et embrasse un suçon tout en passant le bout de mes doigts sur des marques de griffures sur son épaules... c'est à moi tout ça. Je reprends ce qui m'appartiens. Je continue comme ça un moment, mordillant légèrement ses morsures, embrassant les suçons et caressant les griffures. Je n'oublie rien. Je le fais comme si je pouvais les effacer comme il l'a fait avec ma cicatrice. Si j'en avais été capable je l'aurais vraiment fait, mais à défaut de talent, je me contente de ce que j'ai. Quand j'ai finis je me love contre lui doucement en enfouissant mon visage dans son cou avant de murmurer.

- Je t'aime Lazar.


Il ne faut pas qu'il en doute ne serait-ce qu'une seconde. Jamais je ne cesserais d'aimer cet homme, c'est impossible. Je suis incapable de me passer de lui, il me calme quand j'ai envie de tuer, me fait rire quand j'ai envie de pleurer... il me rend forte, plus encore maintenant que quand il n'avait pas vraiment conscience de ma présence. Je commence à envisager sérieusement à rester là, dans cette position, pour le restant de mes jours...

J'ai toujours mal mais peu importe. Il l'a dit lui même, ce n'est ni de sa faute, ni de la mienne. Ça passera. Pour Poudlard c'est plus problématique... mais j'y penserais plus tard. Dans quelques heures la lune me l'arrachera pour plusieurs jours... je ne veux penser qu'à lui... à nous.




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Mar 10 Mar - 0:15

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... There is a ghost
Deep in my throat
Shoving it down
Speak and you choke
Somewhere between
Dirty and clean
The truth and the lie
With dirt in my eyes
Ohh dirt in my eyes…
♪♬


Tandis que je m'occupe d'elle, faisant tout pour la détendre, elle me fait part d'information bien utile concernant Edward Smith, l'un de ceux la poursuivant de ses assiduités depuis des années... Je ne l'ai jamais apprécié celui là, dès mon arrivé je l'ai trouvé d'une arrogance sans bornes et au fil des années, il ne s'est pas améliorer. J'ai bien faillit le tuer une fois, mais la raison a été plus fort, et je lui ai lancé un oubliette au lieu de lui refaire le portrait... Je pense que la prochaine fois, je le louperais pas... Il a mis l'école sans dessus-dessous avec ces âneries, tout en nous relevant un défaut dans le système de sécurité qu'il va falloir palier rapidement. Je me promet d'envoyer un hibou à Adrianna pendant mon séjour dans la cabane hurlante...
Toujours est-il que par sa faute, j'ai fait du mal à deux personnes importante pour moi et je peux garantir que ce n'est pas le genre de truc que je pourrait lui pardonner...
Maintenant que j'ai Flora dans mes bras, je ne suis plus inquiet pour elle. J'apprécie sa discrétion, le fait qu'elle ne me dise pas qui, ni ne demande me concernant. Savoir qui ne nous aiderait pas à nous sentir mieux de toute façon... Cela ne contribuerait qu'à nous donner certaines images mentales désagréable. Par contre, je suis inquiet pour Lucie, elle est tellement fragile psychologiquement parlant...
Les minutes passent, me rapprochant de plus en plus du moment où il faudra que je m’exile de ses bras pour retrouver le louveteau... J'appréhende beaucoup. La séparation d'avec Flora et les 'retrouvailles' avec Lucie.

Du coup je savoure les minutes ens a compagnie, humant son odeur, savourant le toucher de sa peau mais surtout, ses mains s'occupant de moi m'apaisent comme à l'accoutumé. Elle est l'une des seules à avoir ce pouvoir sur moi, me calmer d'une caresse ou d'un regard, arrêter ma transformation...
Je me sent toujours mal, sale et propre à la fois, indigne de confiance...
Quand elle pose ses lèvres sur les miennes, un frisson remonte dans ma colonne vertébrale. Ce n'est pas du désir, c'est mon malaise... Moins d'une heure auparavant, Lucie m'embrassait comme si sa vie en dépendait pendant que nos corps s'unissaient ans une danse sensuelle.
Mais Flora continue et je la regarde, mes yeux exprimant toute ma détresse. Elle embrasse la moindre marque laissé par Lucie, pendant que des larmes coulent sans que je ne m'en aperçoive.

- Je t'aime Lazar.  

Je secoue la tête et baisse les yeux. Ma gorge se serre. Même ces mots, j'ai du mal à les entendre et le pire, je n'arrive pas à les prononcer. Ils ont perdu toute leur signification, j’avais déjà mis tellement de temps à pouvoir les ressentir puis les prononcer... Je vais devoir trouver mes propres mots afin de lui exprimer mon amour...

« Flo...» Je secoue la tête encore avant de cacher mon visage dans son cou. J'aimerais juste me perdre dans ses bras, m'y réfugier pour les prochains jours et rattraper les 24 heures qui nous ont été volé. Malheureusement je sais que mon instinct d'alpha ne me le permettra pas car Lucie m'attend...
« Tu sais mon amour, tu sais les mots sous mes silences... Tu es mon essentiel Flora... »  Je lui murmure tout bas, contre son oreille avant de l'embrasser tendrement.


LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Mar 10 Mar - 15:01

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Ses mots me font sourire. Il ne m'a pas dit « je t'aime » omme d'habitude, peut-être qu'il a du mal… en même temps ça se comprend, j'ai moi-même arrosé Lexy de « je t'aime » fiévreux et mièvres toute la journée et la soirée d'hier, quand je le lui ai dis à lui, j'ai un peu eu l'impression que ça sonnait creux. Mais peu importe, je l'aime et je sais que ce que j'ai pu ressentir pour Lexy n'était pas réel. Et le « réel » a beaucoup d'importance pour moi depuis mon accident, c'est grâce à cette manie que j'avais de différencier le réel du rêve que j'ai réussi à m'en sortir, parfois ça m'arrive encore d'en éprouver le besoin… comme maintenant. Les dernières 24h n'étaient qu'un rêve. Un rêve très réel… mais seulement un rêve quand même. Je suis redevenue moi et je déteste Lexy. Peut-être même encore plus qu'avant… je serais probablement super gênée quand je la reverrais… mais tant pis. Je m'en fous… c'est des détails tout ça, ça ne compte pas. Lazar se trompe, mais je ne compte pas le lui dire… je ne comprends pas toujours ce que câchent ses silences, et la plupart du temps ils me terrifient. J'ai toujours peur que ça signifie quelque chose que je n'ai pas du tout envie d'entendre…

Je l'embrasse doucement à mon tour et attrape une autre serviette pour lui frictionner tranquillement les cheveux, la nuque, les épaules… je sais qu'il est toujours brûlant et qu'il ne risque pas d'attraper froid, mais j'en ai envie quand même. Ne serait-ce que pour lui dire que je suis là, que je ne lui en veux pas, que je peux être utile peut-être… j'en sais rien, j'ai envie c'est tout. Emportée par mon élan, je nous sèche tous les deux du mieux possible, me redresse et l'aide à en faire de même. J'ai envie de rester là, par terre sur le sol mouillé de la douche à me blottir dans ses bras… mais si on continue c'est moi qui vais finir par attraper froid, et on devra se quitter en étant pressés. J'ai pas envie.

- Attends-moi...


Je vais dans sa chambre récupérer ses vêtements et reviens pour l'aider à s'habiller. Non qu'il en ai besoin… mais moi oui. Je ne sais pas… j'ai envie de m'occuper de lui, c'est tout. Peut-être aussi parce que je veux qu'il reste dans cette salle de bain le plus longtemps possible… quand je suis aller chercher ses fringues, mes yeux se sont posés sur le lit, les pétales de roses et tout ce qu'il avait préparé pour nous, pour hier soir… ça m'a fait un choc, même si j'avais déjà vu tout ça juste avant, et j'ai vite détourné le regard. Mon estomac et ma gorge se sont serrés et mes yeux se sont remis à me brûler. Il a fallu que je respire longuement avant de le rejoindre, histoire qu'il ne remarque rien. Il a été trop touché par tout ça… je pense que contrairement à moi, il n'est pas tombé sur quelqu'un qu'il n'apprécie pas… une idée se fraye une place dans ma tête… et si c'était son louveteau ? Cette fameuse Lucie dont on me rebat les oreilles régulièrement parce qu'elle porte des shorts en plein hiver et parce qu'elle a l'accent français… Si c'est ça… non. Je repousse cette idée le plus loin possible parce que je sais que je détesterais que se soit le cas. Il va devoir rester plusieurs jours avec elle, il l’entraîne tous les matins, elle va le voir dés qu'elle a un problème, il s'occupe d'elle comme un grand frère… je détesterais me mettre à haïr cette fille… vraiment. Déjà qu'être chez les Gryffondors ne l'aide déjà pas des masses… enfin bref… et puis ça serait vraiment horrible à gérer pour Lazar je pense… Comme maintenant… Naaaaaaaan ! Je repousse l'idée encore plus loin et me focalise sur lui. Je lui adresse un petit sourire et me love contre lui. Personnellement j'ai passé rapidement une chemise à lui qui me va tellement bien que je pourrais en mettre au moins deux comme moi à l'intérieur (parce qu'il est super musclé mon homme à moi)… j'ai pas envie qu'il parte...

- Tu as encore combien de temps à m'accorder avant de devoir aller rejoindre ton louveteau ?


Reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi reste avec moi !!!

Je sais qu'il ne peut pas, que ce n'est pas de sa faute et que c'est obligatoire… je suis juste un peu égoïste, j'assume… mais je ne lui dis rien, il n'a pas besoin de savoir que le regarder partir sera particulièrement difficile aujourd'hui.




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Jeu 12 Mar - 16:41

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... And I don't know how I can do without, I just need you now … ♪♬


J'avais besoin de ce baiser doux et tendre. Je m’apprêtais à rejoindre ma chambre lorsqu'elle a commencé à me sécher les cheveux puis le corps, chose tout a fait inutile au vu de ma température corporelle au delà de la normale. Mais je ne proteste pas, car j'apprécie juste le fait qu'elle s'occupe de moi.  Je me laisse faire, totalement malléable sous ses doigts, mon corps connaît son maître... Flora Carrow.

Elle me demande d'attendre et je m'appuie contre le mur, gardant les yeux obstinément clos. Je ne veux pas les ouvrir et perdre le peu de bien être que j'ai acquit pendant qu'elle s'occupait de moi. Je fuit la réalité en quelques sorte...
Je voudrait rester avec elle au lieu de... Non, je refuse d'y penser. Pas tout de suite, plus tard. Pour le moment, je veux juste ressentir ce lien si particulier que nous avons Flora et moi. L'amour qui nous consumes.

Elle revient enfin et m'habille. Elle sait que l'heure approche et que je ne peux pas me permettre de traîner. Je finit par ouvrir les yeux et un fin sourire éclaire mon visage tendu. J'adore la voir dans mes fringues... mais surtout les lui enlever en fait...

- Tu as encore combien de temps à m'accorder avant de devoir aller rejoindre ton louveteau ?   

La question me prend de court et je ne peux pas retenir l'expression de panique qui passe dans mon regard. Je vais devoir la quitter et me confronter à Lucie, encore... J'ai pas envie. J'ai trop honte, de ce que le philtre m'a fait faire mais aussi de la façon dont je l'ai traité par la suite. Et j'ai trop besoin de Flora...

« Viens avec moi...» Un cri du cœur.
Après tout elle peut se transformer le temps que la pleine lune passe, elle est assez forte pour ça maintenant pas vrai ? On a tellement perdu de temps déjà...


LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Jeu 12 Mar - 22:36

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Je lève les yeux vers lui et le fixe un moment en fronçant les sourcils sans savoir quoi penser... est ce qu'il a bien dit ce que j'ai cru entendre ? "Viens avec moi" ? Il avait pourtant été clair quand il m'a parlé de la phase "dangereuse" du louveteau, il avait dit que ça pouvait durer des mois... ceci étant je m'en fiche, j'ai pas peur. C'est sans doutes parce que je n'ai encore jamais eu l'occasion de me trouver en présence d'un louveteau en période de pleine lune, mais bon, les faits sont là. En fait il a l'air complètement paniqué à l'idée d'être séparer de moi... comme moi... ça m'arrache un sourire attendrit, on ressent la même chose. Je lève la main et lui caresse doucement la joue avant de hocher légèrement la tête.

- D'accord, je viens.


Je suis presque sure que ma louve peut courir plus vite que leurs loups si il y a un problème... presque... au pire je n'aurais qu'à sortir de la Cabane Hurlante, vu qu'elle est bloquée dedans elle ne pourra rien me faire. Et Lazar reste maitre de lui même quand il se transforme, je ne risque rien avec lui.

Pendant un instant la question de mon anonymat, vital pour la relation que j'entretiens avec mon professeur préféré, me passe en travers de la tête... mais je me dis qu'étant donné que Lucie fait partie de la meute de Lazar maintenant, et que comme je n'avais pas du tout l'intention de rester éloignée de la Cabane Hurlante trop longtemps de toute façon, elle aurait fini par être au courant. Du moment qu'elle se tait je m'en fiche, elle fait partie de la famille de Lazar, comme sa soeur... elle est importante pour lui, même si je n'aime pas beaucoup cette idée... autant la rencontrer non ?

- Mais on a encore un peu de temps non ?


Je sais, je suis affreusement égoïste. Il y a dehors un louveteau mal dans sa peau qui doit souffrir le martyr, et moi j'essaye de grappiller le plus de minutes possibles. C'est juste que là on est rien que tous les deux, je l'ai pour moi toute seule... c'est une ambiance un peu étrange et on se sent mal tous les deux, mais il n'y a que nous, nous et notre couple si jeune, si compliqué et si vital pour moi. Je veux profiter de chaque seconde que je passe avec lui, même celles qui sont étranges... même quand je m'en veux d'avoir couché avec une fille (une connasse en plus) au lieu de passer cette nuit là avec lui... une fille... en plus... j'avais jamais pensé à une fille de cette manière là moi...

Un frisson me secoue le dos et je me love contre lui, profitant de sa chaleur. Il faudrait que je m'habille davantage, je sais... mais j'ai pas envie de quitter cette salle de bain. Son regard paniqué m'a fait peur, j'ai plus envie de le voir comme ça et on dirait que ma présence me rassure... tout comme la sienne me calme et me comble...

- J'ai envie de passer chaque seconde de chaque jour et de chaque nuit avec toi... j'ai horreur de toutes ces séparations...





© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Dim 15 Mar - 13:53

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... When you lose your way and the fight is gone,
Your heart starts to break
And you need someone around now.
Just close your eyes while I put my arms above you,
And make you unbreakable.  …
♪♬


Je sais que ce n'est pas du tout raisonnable, que malgré le fait que Lucie prenne la potion, il existe des risques. Il  y en a toujours, tout le temps. Même dans la vie quotidienne... Mais Flora ne craint rien si elle se transforme, c'est la seule forme qui la protégeras vraiment, que ce soit de Lucie ou de moi.
Après tout, Hermione m'a raconté l'histoire de Rémus et des maraudeurs...
Je m’apprête même a argumenter pour la convaincre car je sent que j’aurai le plus grand mal à accepter un refus, et à affronter Lucie sans elle. Je n'ai pas peur de me lancer à l'attaque d'une bande de sorciers cagoulé mais face à Lucie et son regard triste, je perd courage... Pathétique !

- D'accord, je viens.  

La pression m’abandonne dans un long soupir avant que je ne la serre contre moi. J'hume son odeur, mes mains la pressant contre moi. Depuis la fin des effets du philtre, j'ai encore plus réalisé la place de Flora dans ma vie. Elle est ma vie, mon point d'ancrage à la réalité.

- Mais on a encore un peu de temps non ?  

Un petit rire s'échappe de mes lèvres en secouant la tête.

« De temps pour ?»

Je demande taquin et léger, essayant de détendre l'atmosphère. Je lui prend le visage entre les mains et la fixe intensément pendant qu'elle me serre fort contre elle. Le fait de savoir qu'elle m'accompagnera, dans la mesure du possible vu les couvre-feu, me soulage d'un grand poids. La culpabilité ?

- J'ai envie de passer chaque seconde de chaque jour et de chaque nuit avec toi... j'ai horreur de toutes ces séparations...  

« Tu regretteras cette phrase un jour, je ne suis pas un cadeau au quotidien... Surtout les soirs de pleine lune. Mais je partage ton sentiment. »

Un petit sourire pour faire passer ma pointe d'humour noir puis je l'embrasse, avec toute la douceur et l'amour possible.

« Tu es ma raison de vivre Flora...»



LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Lun 16 Mar - 18:55

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Je sourit doucement, à force de me dire des trucs comme ça il va finir par me faire fondre pour de vrai… je vais me répandre par terre sous forme de flaque mièvre… mais c'est pas grave… j'aime ça. Peut-être parce que j'ai longtemps attendu pour pouvoir enfin entendre ce genre de choses… peut-être parce que je les pense aussi… je ne sais pas. J'aime ça. Ça me donne l'impression que rien de mauvais ne pourra plus jamais m'arriver tant que le visage de cet homme sera devant moi.

- Tu es la mienne aussi Lazar…


Je me hisse sur la pointe des pieds pour poser tout doucement mes lèvres contre les siennes et l'embrasser délicatement. Dés qu'il est dans les parages en  général j'ai l'impression de brûler de l'intérieur, de lui arracher ses vêtements et de me jeter sur lui pour le dévorer… Mouais… d'accord, même quand il n'est pas dans les parages j'en ai envie… Mais là, j'ignore pourquoi, mais j'ai juste besoin de douceur, de tendresse, j'ai envie de lui montrer le plus délicatement possible à quel point je l'aime, à quel point c'est réel et à quel point il compte pour moi. Il en a besoin, j'en ai besoin… je l'aime plus que tout au monde et je serais prête à tout et n'importe quoi pour lui… peu importe les sortilèges ridicules qui nous font nous détourner l'un de l'autre pendant quelques heures, peu importe ce qu'en penseraient les gens… en fait il n'y a rien qui importe plus que lui dans mon existence. Jamais je ne pourrais lui dire un truc pareil, j'aurais trop peur de le voir prendre ses jambes à son cou à cause d'une attaque de mièvrerie intense… alors je préfère le lui montrer.

- Et je parlais du temps parce que je veux rester comme ça, contre toi, le plus longtemps possible. Je sais que je suis égoïste et que tu as des choses à faire mais...


Je le serre plus fort contre moi, presque brutalement, et je ferme les yeux tout en enfouissant mon visage contre son épaule. Je sens mes larmes remplir mes yeux sans couler sur mes joues et ma gorge se serrer… je ne sais pas si c'est parce que je l'aime tellement fort que ça me consume, parce que j'ai peur de le perdre où simplement parce qu'il est là… je ne suis pas triste pourtant. Je finis par ouvrir la bouche pour dire d'une voix tremblante :

- T'es… t'es la seule chose dont j'ai besoin Lazar… je ne pense pas te mériter, mais je suis incapable de vivre sans toi...


Tant pis pour le côté un peu trop sentimental… j'avais besoin de lui dire ça. Je m'agrippe à lui comme si ma vie en dépendait parce que c'est vraiment ce que je ressens. J'ai l'impression que si je le lâche il a subitement disparaître et que je ne le reverrais jamais. Je ne pourrais pas le supporter...




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
I'm Sexy and I know it.
Hot, mysterious and dangerous...

Professeur de Sortilèges/Duel
avatar
Lazar E. Cole
ϟ Messages : 589
ϟ Gallions : 531


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Mer 1 Avr - 13:25

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA
☽Un réveil difficile...☾
Lazar E. Cole & Flora M. Carrow
♬♪... When you lose your way and the fight is gone,
Your heart starts to break
And you need someone around now.
Just close your eyes while I put my arms above you,
And make you unbreakable.  …
♪♬


- Tu es la mienne aussi Lazar…   

Elle n'avait pas besoin de me le dire, je le sais déjà... Mais après ces dernières 24 heures, je doit dire que ca fait du bien d'entendre ce genre de chose, et de le dire aussi, je le confesse... J'ai tellement eut peur de l'avoir perdue à cause de cette histoire de chocolat... Flora m'embrasse et je savoure cela en fermant les yeux pendant que je la serre contre moi.

- Et je parlais du temps parce que je veux rester comme ça, contre toi, le plus longtemps possible. Je sais que je suis égoïste et que tu as des choses à faire mais...  

La sorcière m'arrache un sourire amusé et je pose ma main sur sa tête tandis qu'elle cache son visage dans mon cou. Je lui caresse les cheveux, lentement. On reste ainsi un moment. On en a besoin autant l'un que l'autre, cet instant de douceur dans notre relation explosive et passionnel...
Car cette fois il n'y a pas de sous-entendus sexuel, pas de fièvre consumante nous poussant à nous dévorer mutuellement. Juste ce besoin de se sentir, de se toucher.

-  T'es… t'es la seule chose dont j'ai besoin Lazar… je ne pense pas te mériter, mais je suis incapable de vivre sans toi...   

Je sent l'émotion particulière dans sa voix et je la serre d'autant plus fort.

« Miss Carrow, je suis celui qui ne vous mérite pas, mais vous ne m'avez pas laissez le choix et... Vous m'avez rendu accro. Vous êtes ma drogue, ma datura... »

Je la garde contre moi un moment encore avant qu'un hurlement de loup ne résonne dans la chambre, me faisant me reculer légèrement, espérant voir son visage se tourner vers moi.

« Il faut que j'y aille... J'ai déjà trop tardé. »



LIENS
FICHE - JOURNAL. LAZAR



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t73-lazar-e-cole
avatar
Flora M. Carrow
ϟ Messages : 110
ϟ Gallions : 536


MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   Mer 1 Avr - 22:13

© ARROGANT MISCHIEF SUR NEVER UTOPIA


Un réveil difficile...


Un sourire léger étire doucement mes lèvres. Il a déjà oublié que j'avais l'intention de venir avec lui ? Le hurlement de loup m'a faite sursauter... mais c'est pas ça qui risque de me faire changer d'avis. J'ai retrouvé Lazar, et on va bien. Je ne veux pas dire par là qu'on se sent bien et prêts à faire la fête hein... mais "nous", ça va. Rien de ce qui s'est passé à cause de ces foutus chocolats n'a vraiment entamé notre relation... la gène va surement rester un moment, mais c'est pas grave, on passera au dessus. C'est rien.

- Juste une seconde...


Je m'écarte de lui et fuse dans la chambre pour enfiler des fringues qui me vont un peu mieux que sa chemise d'homme à la carrure d'athlète (miam). Je repère même des vêtements à moi que j'ai dû laisser là la dernière fois que je suis venue. Parfait. J'enfile donc un short en jean et un débardeur en remerciant toutes les divinités du monde d'avoir aussi peu de concentration quand je suis en présence de Lazar : j'avais aussi oublié mes sous-vêtements propres la dernière fois. Parfait. Je me suis habillée un peu à l'arrache et mon débardeur est de travers, j'ai pas boutonné mon short en entier et une bretelle de soutient-gorge pendouille misérablement sur mon épaule... mais comme de toute façon j'ai les cheveux mouillés et emmêlés, j'm'en fous. Je vais surement devoir me changer en louve d'ici moins d'une heure alors bon...

- J'suis prête !


Et nerveuse... au final si je me souviens bien, c'est la première fois que je suis officiellement invitée à venir dans la Cabane Hurlante à un moment difficile... j'me sens comme une gamine à qui on a promis depuis des lustres qu'elle pourra aller chez son marchant de bonbons préféré et à qui on vient d'enfin dire "oui"...

- Juste... je dois me transformer avant d'entrer ? Je dois rester hors de la chambre ? Je dois faire quoi en fait... y'a quelque chose que je peux faire pour t'aider à gérer Lucie ?


J'ai vraiment envie de faire quelque chose pour cette fille en plus... je sais pas pourquoi, j'ai presque l'impression d'être un peu responsable d'elle moi aussi. Peut-être parce que je suis avec son Alpha... inconsciemment je dois me prendre pour la femelle Alpha de sa meute j'imagine... l'idée me fait sourire d'un air amusé. Un jour je lui parlerais de ça... peut-être que ça le fera rire aussi... mais c'est pas trop le moment là...




© Halloween






"Ouais j'ai les nerfs et alors ! J'passe mes exam à Poudlard, j'suis en première année à Bellarma et en stage à Sainte Mangouste... COMMENT ÇA STRESSÉE HEIN ? TU VEUX UNE BAFFE ? Donne-moi un bonboooooooooooooon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heritierdestenebres.com/t354-flora-m-carrow
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un réveil difficile... [Lazar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un réveil difficile... [Lazar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Un réveil difficile
» Réveil Difficile et Perturbant [Abyss & Libre]
» Avalon | Un réveil difficile. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritier des Ténèbres :: Poudlard :: Intérieur :: 3ème Etage :: Classe de Sortilèges-