RSS
RSS



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chester l'auror sympa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Chester Arctor
ϟ Messages : 29
ϟ Gallions : 547


MessageSujet: Chester l'auror sympa.   Ven 13 Mar - 16:20

Chester Arctor

« Les meilleurs amis se trouvent dans les bars et les cimetières. »



۞ NOM : Arctor.
۞ PRÉNOM(S) : Chester
۞ SURNOM : J'me surnomme pas.
۞ AGE : 36 ans.
۞ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Quatorze avril 67 à Pittsburgh.
۞ ORIENTATION : J'aime bien boire au moins un verre avant de parler de sexe, t'es un peu sale toi.
۞ PURETE DU SANG : Né moldu.
۞ NATIONALITÉ : Américaine.
۞ STATUT SOCIAL : Honorable gardien de la cohésion sociale... quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
۞ METIER : Je suis auror (c'est bien ça monsieur), membre du SMAT envoyé à Londres avec plein de paperasses, de secret défense et de déclarations grandiloquentes entre services de coopération magique. On est content.
۞ GROUPE : J'suis chez les gentils ! … je crois ?
۞ BAGUETTE : Bois de santal, poil de loup-garou, 23,4cm.
۞ PATRONUS : Maintenant c'est une chouette effraie. C'est un peu moche, je préférais celui d'avant.
۞ EPOUVANTARD : Dans le temps c'était les serpents, une connerie basique comme ça. Maintenant c'est plus compliqué.
۞ ANIMAL DE COMPAGNIE : J'ai eu un poisson rouge une fois mais il a vite claqué.
۞ SIGNE PARTICULIER : Animagus (faucon pèlerin).

۞ AVATAR : Texte ici
۞ DOUBLE COMPTE : OUI
۞ INVENTÉ, PV ou SCÉNARIO : Inventé.



Dossier Psychologique

Je suis hyper sain d'esprit ! … il faut absolument que je le sois pour espérer rentrer aux Etats-Unis un jour en tous cas. J'ai diminué la drogue, promis ! Sauf mon traitement anxiolytique et tout, celui là j'suis obligé de le prendre.
Crois pas que ma vie elle est nulle. OK ? Elle est cool. J'ai un boulot qu'il est bien, juste faut que je rentre aux Etats-Unis parce qu'ici c'est trop chiant. Par exemple, j'suis censé garder l’œil sur deux gamins loup-garou parce qu'ils sont liés à la famille royale de Salem. C'est pas trop chiant ça ? Passer des mages noirs en train de foutre la merde à Las Vegas à deux petits relou au fin fond de la campagne anglaise ? Mais c'est obligé j'vais rentrer, un jour, faut juste que je fasse un truc suffisamment énorme pour qu'ils veuillent de moi au pays. Genre buter un mage noir vraiment méchant. Faudrait qu'ils en aient un déjà, j'crois que Voldemor a épuisé les ressources en la matière dans ce putain de bled.
Bref, j'ai un boulot cool quand même. Et une femme ! … 'fin c'est plus vraiment ma femme. Mais ça va le redevenir. De temps en temps elle accepte de me voir – OK je l'y oblige un peu quand c'est les urgences qui appellent pour ma sixième tentative de suicide. J'ai fait brûler une partie de sa maison aussi, mais c'était une connerie ça, OK, j'admets. Mais j'me suis excusé ! J'ai aussi détourné du matos du gouvernement pour l'espionner, c'est pas bien j'suis d'accord, mais j'ai pas trop le choix. C'est mon âme soeur et tout.
La preuve que je suis pas un chacal, c'est que je supporte son nouveau mari de temps en temps. Il me file de la drogue, j'm'abaisse à tolérer ça chez moi, c'est que je suis sympa quand même. Le truc qu'il m'a filé la dernière fois m'a fait gerber de la mousse verte pendant deux semaines. Il est un peu collant en plus, puis il a une famille de barjot. Ma femme aussi, remarque, j'ai dû falsifier une chiée de documents avec le matos du boulot et trouver un paquet de faux invités de mariage pour leur faire croire que j'étais d'une famille sang pur australienne. Ils ont pas de bol quand même, moi j'suis normal tu vois.



Il était une fois

J'ai eu une enfance normalement chiante à Pittsburgh, chez les moldus. Une famille pas spécialement riche, mon père m'a appris à chasser à six ans, on m'emmenait à la messe, normal j'te dis. Vers mes huit ans de petits objets ont commencé à exploser sans raison particulière quand je me trouvais à proximité, puis j'ai reçu les papiers pour aller à Rassum. Au début c'est pas bien passé chez mes parents, la sorcellerie c'est pas très chrétien, puis ils s'y sont fait. Je bossais à l'école, j'ai décidé de devenir auror parce que ça me semblait cool, à quatorze ans on m'a envoyé dans un bahut orienté pour les boulots difficiles de ce genre là. Spring Falls que ça s'appelle. Une prépa sorcier quoi – tu vois que je me foutais pas de ta gueule quand j'ai dit que je bossais bien à l'école. J'ai pris spécialisation animagus et wicca (je savais pas ce que c'était mais le nom me paraissait rigolo). J'ai eu les diplôme tout comme il faut. C'est après que c'est devenu intéressant.

Les aurors aux US, c'est pas comme en Angleterre. Inspirés par le gouvernement moldu, on se sent obligés de mettre nos gros doigts sales partout dans le monde. Et les méchants, c'est un peu coquinou, ça aime bien se cacher dans des déserts ou des jungles pour qu'on galère à les trouver. Ça te forge un bonhomme de galérer dans un marais puant plein de bestioles grosses comme ta tête pendant deux mois en courant après un malade qui aime manger les organes vitaux des gens. 'fin c'est pas les mecs tout seul qui nous font le plus galérer, c'est les mecs en groupe qui s'organisent pour foutre la merde. Néanmoins j'apprenais vite, c'était une chouette période. C'est là bas que j'ai rencontré ma première femme, du coup j'ai fait comme tout le monde j'me suis marié trop jeune et j'ai embrayé sur les gosses (trois). Un bon boulot, une petite famille, la maison, le chien, je pouvais pas être plus posé dans la vie que ça. Fatigant quand même de tout gérer en même temps, surtout quand j'ai été promu au SMAT pour mes bons résultats.

Je suis le genre de mec capable de rien sans ses huit heures de sommeil. Puis en soi avoir deux minutes pour faire autre chose que m'occuper des problèmes des autres ça m'aurait plu aussi. Mais j'étais piégé. Je voyageais beaucoup pour manquer de me faire tuer à un endroit ou un autre du monde, puis je rentrais me faire engueuler parce que j'avais acheté les céréales les moins chères et pas celles sans gluten et sucres ajoutées. 'fin... p'tète que ça résume mal mes griefs, dit comme ça, mais c'est la seule raison d'engueulade dont je me rappelle bien. Donc, ça a commencé à être la merde niveau ambiance. Mais j'ai trouvé une solution pour plus jamais dormir : me doper comme un cheval de course. Tout le monde le faisait au boulot en fait ! Je me demandais comment ils tenaient trois jours sans sommeil en étant toujours speed comme ça. J'étais con. Au début c'était nickel, je gérais sur tous les plans en dormant une nuit sur trois, trop facilement. Ça m'a donné l'occasion de découvrir que mon nouveau boulot était dix fois mieux que l'ancien, en fait, en oubliant la peur de mourir et la fatigue chronique !
… OK le mariage marchait pas bien, pour être honnête. On essayait même plus depuis longtemps, mais y avait les gosses... et j'sais pas, ma femme en a eu marre elle s'est tirée. J'en avais marre aussi, remarque. Je me suis démerdé pour avoir les gosses que pendant les vacances d'été ou quand leur mère a envie d'être peinard. Même encore maintenant elle me casse les couilles pour que je passe du temps avec, comme quoi c'est sain pour eux. J'sais pas si traverser l'Atlantique deux fois par an pour me regarder gerber dans le bac à légume du frigo c'est sain, mais mettons.

Mais tout ça on s'en fout ! J'suis pas resté divorcé longtemps, vers mes trente ans j'ai rencontré ma deuxième épouse. Une gamine avec une coupe de cheveux pas possible, elle allait encore à l'école quand elle est venue bosser chez nous, j'devais lui apprendre les subtilités du métier comme tuteur de stage. J'crois que j'ai su direct que c'était la femme de ma vie. J'me suis vite marié avec avant qu'elle s'aperçoive que j'étais un blaireau, pour qu'elle se sente coincé, mais ça m'a pas empêché de trouver les papiers du divorce sur la table en rentrant de l'hôpital suite à... hrm... un léger abus niveau substance. Elle a p'tète été un peu fâchée que je ai caché mon premier mariage, et surtout mes gosses. Elle en a p'tète eu un peu marre de venir me chercher à l'hôpital, au commissariat moldu, dans la benne à ordure d'une boîte de nuit. Elle a p'tète été un peu fatigué que je la réveille en hurlant à trois heures du mat' parce que je gérais pas mon trip, et que j'arrive plus à bander pour les mêmes raisons. Toutes ces petites choses qui usent un couple.
Faut dire qu'à ce moment là, ça faisait quelques années que je bossais au SMAT sans m'économiser. Au moins elle avait pas à me supporter tous les jours vu que je voyageais beaucoup. La hiérarchie étouffait les petits incidents tels que les crises de paranoïa en public ou les accès de violence, parce que le dopage nous rendait au final plus efficace. Ça restait rentable malgré un ou deux petits pétages de câbles de temps en temps. Et j'aimais mon boulot, attraper les méchants et tout ça. J'ai beaucoup de défaut mais on peut pas dire que j'sois tire-au-flanc.

Après mon second divorce quelques petites choses ont changé par contre. Je voulais pas d'une autre gonzesse, je voulais celle là ! C'est celle là la femme de ma vie bordel. Donc je suis resté célib', avec quelques plans cul pour l'hygiène. Elle va bien revenir un jour, c'est obligé, je peux pas vivre sans elle. J'peux pas vivre sans son look d'ado, son humour insupportable et son corps qui donnerait la gaule à un mort. Elle va forcément revenir...
Bon, la vie a continué quand même. J'ai été promu après avoir attrapé un nécromancien planqué dans le désert australien depuis vingt ans, qui terrifiait les locaux. USA yeaaaah ! J'ai même eu la petite blessure à la jambe pas trop handicapante mais qui fait joli le jour de la cérémonie en votre honneur. Note qu'un nécromancien, pour faire du mal à un mec vivant, c'est compliqué. J'ai quand même dû gérer une tétra-chiée d'inferi dans l'histoire. 'fin bref c'était bien cool, une traque palpitante avec un combat épique à la fin, j'aimerais que mon boulot soit tout le temps comme ça. Mais en fait non.

Il y a un an et demi, six mois après mon divorce, on m'a envoyé avec quelques gars dans la jungle amazonienne chercher un groupe de mages noirs colombiens, détenteurs d'une épée enchantée capable de séparer l'âme du corps (tu vois le potentiel de foutage de merde). Pas de bol, notre guide local dans ce putain de bordel d'arbres et de bestioles dangereuses est mort deux semaines après notre arrivée, d'un... putain d'AVC foudroyant. Au milieu des mygales et des créatures magiques de l'enfer qu'on peut trouver là dedans, il est mort d'une putain de cause naturelle pendant son sommeil. C'est vraiment con.
Faut savoir que la forêt interdite, par rapport à la jungle amazonienne, c'est un pauvre bosquet au bord d'une aire d'autoroute. T'as vu le bordel que les anglais font pour trois pauvres arbres avec deux loup garou maigrelets planqués à l'intérieur ? … t'imagine ce que c'est être coincé dans cette putain de jungle maléfique ? T'y transplanes pas comme ça, tu communiques pas très bien avec l'extérieur non plus. C'est pour ça que les moldus arrêtent pas d'y crever – sauf les autochtones évidemment, et encore. Y a des zones plus sûres que d'autres, mais comment les trouver sans guide ?

On a galéré comme des bœufs pendant... pendant je sais pas. Fallait qu'on se cache des putain de mages noirs en plus. Il est devenu assez vite évident qu'on sortirais pas de là sans les avoir au moins neutralisé – on dit pas « tuer » d'entrée de jeu, c'est pas très USA pays de la liberté et de la justice. Je te raconterai pas combien on a tourné en rond, tous nos plans foireux qui n'ont pas marché, les petits bobos des uns et des autres – morsure de mygales, infection, et autres. Au QG ils ont fini par nous croire mort, il me semble, au bout de quatre mois peut être. Nous on est devenu complètement cinglés. Peut être que je dis ça pour nous justifier, je devrais pas.
A un moment, on est tombé sur un putain de campement, avec des sorciers, mais pas ceux qu'on cherchait. C'était leurs proches. Évidemment, ils savaient pas où étaient les mages noirs hein, jamais vu de leur vie, bla bla bla. Et... y a un truc qui est parti en couille. Ça faisait tellement longtemps qu'on était coincé là... mes subordonnées se sont mis à un peu malmener ces gens. Une femme surtout. Ils l'ont beaucoup malmené. J'ai pas participé, mais je me suis pas interposé non plus. Sur le coup je me suis dit que comme j'étais le chef, je me devais de les couvrir, comme un gros connard. Je les ai laissé cramer le campement sans rien dire, à la fin. Ils ont tué personne, mais ils l'auraient fait ça en serait revenu au même. On était tous dans une sorte de transe de rage, et épuisé ; on se disait qu'ils l'avaient bien cherché.

Les mages noirs sont venus nous chercher par la suite, à notre campement à nous. L'affrontement a été sanglant, ils ont perdu du monde mais nous... je me souviens pas de tout. Je me souviens avoir couru partout à la recherche d'alliés, mais le temps passant j'en avais de moins en moins. J'ai vu un mec que je connaissait depuis mon recrutement mourir avec ses tripes entre les mains. J'ai vu beaucoup de mecs mourir salement ce jour là d'ailleurs.
Au bout d'un moment je me suis aperçu que j'étais le dernier vivant, que j'allais crever dans ce trou à merde tout seul, dans d'atroces souffrances. J'ai... j'ai paniqué. J'avais jamais paniqué à ce point là avant. Oubliant jusqu'à mon identité de sorcier, j'ai essayé de m'enfuir en courant comme une fillette. Ça a pas marché, on m'a rattrapé. J'me suis fait tabassé à mort, violé par six personnes puis on a mis nos cadavres en tas pour essayer de les brûler à l'essence. C'est malin, comme ça tout le monde croirait que c'est un coup des moldus et personne viendrait chercher.
Peu après, alors que mes ex-collègues commençaient à brûler – moi j'étais un peu en périphérie du tas, sinon je serais mort – le truc le plus inattendu du monde s'est produit : des soldats moldus US nous on trouvé.
'fin m'ont trouvé moi surtout, vu que j'étais le seul vivant.
J'aurais dû être mort. J'avais la cage thoracique enfoncée, un œil crevé, la jambe partiellement brûlée j'te parle même pas de l'état de mon colon, et pourtant je l'étais pas. Le gouvernement sorcier m'a retrouvé avant que j'ai eu le temps de mourir de mes blessures, en tombant par hasard sur une transmission radio des moldus. Quelqu'un a tilté d'aller vérifier si c'était pas nous. J'ai eu une chance juste... incroyable. Quelque part.

Physiquement, avec la magie, j'ai mis deux semaines à m'en remettre avec presque aucune cicatrice. Par une pudeur bien naturelle, le gouvernement a gardé l'affaire secrète autant qu'elle a pu, même mon dossier médical. Ils voulaient pas trop se vanter de sorciers perdus dans la jungle qui ont maltraité des civils avant de se faire massacrer, bizarrement. J'ai pas trop envie de m'en vanter non plus, remarque. J'ai pas pu cacher à mes proches que pas mal de mes collègues étaient morts dans l'affaire et qu'il s'était passé un truc de grave, mais j'ai fait des coupes franches dans le récit.
Évidemment j'ai eu un gros traitement psy pour gérer le stress post traumatique que je ne pouvais pas manquer d'avoir. Un médicomage a l'ancienne qui s'est pas posé de questions et m'a prescris assez de potions pour assommer un troupeau d'éléphant. Mélangé à tout ce que je prenais déjà à la base, ben... je me souviens pas beaucoup de cette période de ma vie, je dois dire, mais j'ai fini par être convoqué par mon supérieur. Je me suis écroulé en face de lui dans son bureau comme l'épave que j'étais. Il m'a dit :

- Ca peut plus continuer.

Je l'ai fixé d'un œil vitreux puis j'ai allumé une clope. J'avais pas le courage de jouer le jeu et de demander ce qui allait pas. Puis j'venais de prendre mon petit dej' stéroïde + calmant + dopant + alcool pour tout faire passer, et j'avais du mal à tenir assis pour être honnête.

- Je suis désolé de ce qui s'est produit, bien sûr, mais il faut trouver une solution. Tu as attaqué le médicomage du service hier matin, il a failli perdre un œil.

- M'en souviens pas, mais j'en peux plus de sa gueule. J'suis sûr qu'il est pédé.

- Oui, bon, bref, c'est en interne ça encore. Avec les moldus... la semaine dernière tu as eu... euuuuh... des rapports buccaux... hrm... avec toute une équipe de football universitaire dans une de leur taverne. En donnant comme argument que, vu que tu bossais pour le gouvernement, « il fallait que les gens en aient pour leurs impôts », je cite. Et après tu as fait de la magie dans tous les sens, ça a pris trois heures à une équipe pour vider la mémoire de tout le monde.

Là j'ai arrêté de bouder et j'ai eu un petit regain d'intérêt. Déjà, que je me fasse pas engueuler comme un paquet de merde c'était très compréhensif de sa part. Ça devait pas être simple de gérer des conneries pareilles en regardant les gens dans les yeux et en leur disant « oui, ce mec là je l'ai nommé chef ».

- J'suis désolé... je m'en souviens pas trop.

Ouais si je m'en souviens un peu mais je vais pas m'en vanter. Dans le temps j'étais plutôt discret sur les trucs entre mecs. Après avoir découvert à la puberté avec honte que ça m'intéressait au même titre que le reste, j'ai eu deux trois histoires assez discrètement, quand l'envie m'en prenait entre deux divorces. Puis on parle des US dans les années 90, surtout que je viens de la campagne. C'était pas encore trop la fête à ce niveau là. J'étais pas exubérant comme ça avant quoi.

- Donc on a trouvé une solution... le temps que ça se tasse. On aurait besoin d'agents pour un partenariat à l'étranger, resserrer les liens de la communauté tout ça,donc faudrait que tu sois muté en Anglet...

- QUOI ? Putain, non ! C'est trop chiant il s'y passe rien !

- Ca serait temporaire !

- Nan j'vais y rester pour crever  ! J'veux pas bosser dans un bureau et lécher des culs au ministère de là bas. Je râlais, mais je savais déjà que j'avais perdu. Fallait sauver les meubles. J'veux ma femme avec moi.

- Ton ex ? … tu vis mieux sans, puis elle est remariée.

- Si j'l'ai pas là bas avec moi j'raconte partout ce qui s'est vraiment passé en Amérique du Sud. Et tu peux y envoyer son mari aussi, y m'gêne pas.

Dernières cartouches. Ça a marché, étonnamment, mais bien parce que mon chef est un gros macho sexiste qui s'en fout que je la harcèle. Après à mon souvenir j'me suis évanoui dans son bureau.



۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Texte ici
۞ AGE DU JOUEUR : 23
۞ VOTRE AVIS SUR LE FORUM ? Texte ici
۞ COMMENT L'AVEZ-VOUS TROUVE ? Texte ici
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Texte ici
۞ UNE REMARQUE ? DC Jack Fitzgerald.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen of Gryffindor
Préfète-en-Chef
Batteuse des Gryffondor
avatar
Lana C. Adamson
ϟ Messages : 1200
ϟ Gallions : 687


MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   Ven 13 Mar - 17:23

Re-bienvenue !

Amuse-toi bien avec ce personnages Wink
Bonne chance pour terminer ta fiche ^^


Lana Cathyia Adamson
Me voici ! Je vis ma vie, je sais qui je suis, j'vais au bout de mes envies !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t35-lana-c-adamson-il-
avatar
Chester Arctor
ϟ Messages : 29
ϟ Gallions : 547


MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   Dim 15 Mar - 19:18

Voilà tout fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen of Gryffindor
Préfète-en-Chef
Batteuse des Gryffondor
avatar
Lana C. Adamson
ϟ Messages : 1200
ϟ Gallions : 687


MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   Dim 15 Mar - 20:39

Il ne reste plus qu'un avatar dans les règles et ce sera bon Wink


Lana Cathyia Adamson
Me voici ! Je vis ma vie, je sais qui je suis, j'vais au bout de mes envies !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t35-lana-c-adamson-il-
avatar
Chester Arctor
ϟ Messages : 29
ϟ Gallions : 547


MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   Dim 15 Mar - 21:52

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queen of Gryffindor
Préfète-en-Chef
Batteuse des Gryffondor
avatar
Lana C. Adamson
ϟ Messages : 1200
ϟ Gallions : 687


MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   Dim 15 Mar - 22:21

Très bien ! Very Happy

Tu es donc validé !

Maintenant tu peux RP partout pompom Tu peux créer ta fiche de lien et ton journal RP. Si tu souhaites créer des Scenarios tu peux en créer 5 maximum par compte !

N'oublie pas que tu peux aussi flooder ange et rapporter des points à la maison de ton choix en participant aux animations (jeux du mois, labyrinthe, votes sur top-sites)
Et n'oublie pas de remplir ton profil Wink

A la fin de chaque mois, nous récompensons les deux meilleurs RPgistes et les deux meilleurs votants (sur les top-sites) ! Alors si tu veux voir ta sexy tête Perv dans les trophées du mois, n'hésites pas à participer !

Re-bienvenue parmi nous et éclates-toi bien avec ce nouveau perso ! Dance


Lana Cathyia Adamson
Me voici ! Je vis ma vie, je sais qui je suis, j'vais au bout de mes envies !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritierdestenebres.forumactif.org/t35-lana-c-adamson-il-
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Chester l'auror sympa.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chester l'auror sympa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une p'tite vidéo sympa sur le Shako...
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» ptite video sympa
» Un calendrier de bureau sympa et gratuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritier des Ténèbres :: Vous et les Autres :: Présentation et Validation :: Fiches Validées-